Balades > Petit caillou > Adieu Sapin

P1090727.JPGIls siégeaient là, penchés, couchés, vieux grognards affaissés rassemblant le souvenir d’une gloire éphémère, brillante, clinquante, aboutie là sur le trottoir, avec parfois encore des fils dorés dans leurs ramures rêches et ternies.

Être symbole d’éternité jetable ne leur a pas ôté leur fierté. Même ceux du petit groupe avachi au milieu de vieux cartons gardent la majesté de leur forme et un souvenir de la verdeur originelle de leurs aiguilles encore acérées. Là, encore debout, l’arbre de vie veille sur deux de ses congénères couchés sur la pierre froide. Plus loin, un autre gît dans son sac à sapin éventré, linceul doré de bonne conscience biodégradable.

P1090843.JPGGrandis au grand air, ils avaient pour destin de porter la joie et l’esprit des fêtes dans le quotidien de leurs propriétaires temporaires. L’éternelle question de l’emplacement et du convoyage en font des partenaires désirés, des membres de la famille de passage, gâtés, choyés, décorés d’or et de lumière, porteurs d’un message de réjouissance.

Ils viennent avec de longs siècles de traditions et sont les parfaites images de l’harmonie de peuples aux convictions différentes. Arbres de vie, arbres de la connaissance, arbres d’Adam ou arbre de Noël, ils portent les offrandes que l’on peut ne voir que décoratives ou comme la floraison hivernale miraculeuse d’un arbre à l’éternelle verdeur. Lieu de rassemblement où se donneront des cadeaux, ils représentent ce que la vie nous donne de mieux ; enrichissement par la différence, rassemblement, fête. Ils sont arbres de paix.

P1100135.JPGUne fois la trêve et leur mission achevée, ils formeront cette armée de fantômes silencieux et amicaux, abandonnés sitôt les agapes des fêtes digérées. Chaque année, leur départ signe le retour à la décoration quotidienne de nos vies et laisse comme un vide. Ils rappellent que la parenthèse de l’année finit sur un trottoir avec, ça et là, des restes d’odeur de sapin, des épines en jonchée croustillante, et ces gardiens pelés qui nous saluent aimablement dans le froid avec la satisfaction du devoir accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge