Photo > Séries > Feu d’artifice du 14 juillet à Boulogne-Billancourt

Une fois n’est pas coutume, je vais être hyper réactif à l’image du sujet de cette série : le feu d’artifice du 14 juillet.

Je m’y était essayé l’année dernière, par hasard et sans préparation, ce qui m’avait motivé à lire un certain nombre de tutos comme celui-ci, ou celui-là, par exemple.

Armé d’un pied, d’une télécommande toute neuve et d’une carte vidée quelques minutes auparavant, je me suis rendu au feu d’artifesse tiré ce 13 juillet sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt. Étant également armé d’un enfant (oui, c’est une arme), je n’ai pas trop joué à chercher l’emplacement idéal, même si on a un peu déambulé pour en trouver un pas trop mauvais.

Les premiers tirs ont permis d’ajuster le cadrage, mais je n’ai à peu près pas bougé de mon réglage intial. Mode manuel obligatoire.
– ISO 100 pour limiter le bruit.
– f/11 (j’ai aussi essayé f/13) pour un bon compromis profondeur de champ / piqué (en plus, ça fait des flares cools sur les éclairages publics)
– Mise au point sur l’infini (mais j’ai du merdoyer à ce niveau là. C’est peut-être la cause ce cet effet “néon”), bloquée sur manuel.
– Bouche-trou sur le viseur.
– Mode bulb (c’est plus rigolo, et je me suis, de fait, bien amusé)
– Écran déployé pour voir le résultat et apprendre au fur et à mesure comment doser son temps d’exposition… là j’ai un scoop : ça dépend de la fusée !

En post-traitement, pas grand chose, à part une légère sous-exposition, et un poil de contraste. Je vous jure que je n’ai rien fait pour obtenir ces couleurs “pétard”. J’ai même hésité à légèrement désaturer pour plus de réalisme.

Voici le résultat qui n’a rien de professionnel, mais pour une deuxième fois, ça me va. Et vous ?


no images were found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge