des Mots > Dis, Papa > Dis Papa, comment on fait les bébés ?

Glups…. Heu… Tu vois cette bouteille de lait ?

Alors tu vois, les choux… heu… non, les roses… heu… le pollen est amené par les petites abeilles besogneuses vers le pistil qui dépose la petite graine dans la cigogne qui crie “Oh Oui Michel” et laisse tomber sa proie. Le chou s’en saisit… Heu… Non.
Bon.

Notice : (Oui, dès qu’on parle de fesses et d’enfants, ces temps-ci, il vaut mieux préciser ses intentions) je ne traiterai ici que le cas de la fécondation d’une femme par un homme. Ce choix n’est pas idéologique, mais éducatif et éditorial : le cas général doit toujours précéder le cas particulier, et je laisse ce dernier à la discrétion des parents.

31082014-IMG_2474-2Vois-tu, pour faire un enfant, il faut un papa, une maman, et beaucoup d’amour.

Voilà. Tu peux retourner jouer.

Tout d’abord, il faut que le papa et la maman soient des adultes, sinon ça ne peut pas marcher.
Quand on devient un adulte, le corps se transforme et permet de faire des bébés. Cela se voit surtout chez les femmes puisque les seins poussent pour permettre de nourrir les bébés. Mais à l’intérieur, le corps change aussi : d’abord, le corps de l’homme et de la femme deviennent capables de fabriquer les graines qui serviront à faire le bébé. Ils ont aussi un truc caché qui devient accessible : le chemin secret des mamans, et la pipette des papas.

Lorsque le papa et la maman s’aiment très fort et qu’ils veulent un enfant, il se passe des choses un peu magiques dans leur tête : l’amour se met à bouillonner et ils se sentent encore plus amoureux, et se serrent très fort l’un contre l’autre.
Alors, leurs corps tout chauds se préparent tout seuls pour faire un bébé en dévoilant les deux choses secrètes qu’on ne voit pas d’habitude : D’abord, le chemin secret des mamans s’ouvre. C’est une petite porte tout en bas du ventre. Si tu regardes un ventre de femme, tu n’y verras pas de porte. Il faut vraiment que le corps soit réchauffé par l’amour pour qu’elle s’ouvre.
Par cette porte, on peut accéder à la graine de la maman. Il n’y a que deux personnes qui ont le droit d’accéder au chemin des mamans : les docteurs quand ça ne marche pas comme il faut, et le papa avec son pénis qui se transforme alors en pipette de papa. La pipette de papa va porter la graine du papa à l’intérieur du ventre de la maman pendant que le papa et la maman ont les mains occupées à se serrer très fort.

fairedesbebesÉvidemment, pour que ça marche, il faut que la pipette puisse entrer dans le chemin des mamans ; c’est pour ça qu’il faut être tout nu pour faire des bébés. C’est aussi pour ça que les parents font ça dans un lit. C’est un moment très important pour les parents, mais il demande beaucoup d’entrainement. Alors même les parents qui ne veulent pas d’enfant essaient de le faire régulièrement, mais, dans ce cas là, ils empêchent la graine du papa – qui s’appelle un spermatozoïde – et celle de la maman – qui s’appelle un ovule – de se mélanger.

S’ils ne l’empêchent pas, la graine du papa et la graine de la maman se mélangent – mais ça ne marche pas à tous les coups – et ce mélange fait une grosse graine, qui en grandissant devient un tout petit petit bébé qui est moitié de son papa et moitié de sa maman. Il va grandir pendant neuf mois dans le ventre de sa maman, le temps qu’il soit bien fabriqué. Il est nourri avec ce que mange la maman, il entend ce qui se passe autour de lui, la voix de ses parents, la musique, les bruits qui font peur et les rires.

Au bout des neufs mois, et même parfois avant, le bébé est prêt à sortir. À ce moment là, le chemin des mamans s’ouvre assez grand pour le laisser passer. Le médecin ou la sage femme sont là pour aider le bébé à sortir. Quand le bébé sort, il pleure parce qu’il ne s’attendait pas à avoir si froid, mais quand il se pose bien couvert sur le ventre chaud de maman, il s’apaise, et la vie de famille peut commencer.

Whaaaouiiiiiiinnnnnnn

9 réflexions au sujet de « Dis Papa, comment on fait les bébés ? »

  1. OUAOU Bravo ! Je pense que ça n’a pas été facile, j’aime tout particulièrement le chemin secret des mamans et la pipette des papas et l’amour nécessaire à leur apparition : merci pour ces belles idées !!…

      1. Bien d’accord avec l’idée de dire la vérité. Avant que ton histoire ne paraisse, Théo et moi en étions arrivés à “Dis Maman, comment la graine du papa arrive dans le ventre de la maman ?”. Je m’en étais sortie avec un “le papa et la maman font un énooooooooooooooorme câlin” qui avait suffi à mon garçon de 4 ans.
        C’est vrai que la question posée est souvent bien plus simple que ce que notre traducteur interne achemine à nos neurones…

      1. Il faut reconnaître que c’est un sujet avec lequel nous sommes pas toujours très à l’aise.
        🙂 Je pense aussi qu’il vaut mieux leur expliquer la vérité.
        Après tout il n’y a pas de honte à aimer et à donner la vie.
        Bonne soirée

        1. Il faut dire la vérité, c’est certain. La difficulté serait plutôt de comprendre la question qui est parfois beaucoup plus simple que ce que l’on pense 🙂
          Ne nous privons toutefois pas de le raconter comme une histoire ; cela n’en paraîtra que plus beau, et normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge