Petit caillou > 35 ans et plus

6d766b2dTout commence avec le nombre 35.

35, comme 35 ans. Le moment fatidique où l’on glisse vers la dizaine suivante, ce moment où l’on se déclare ouvertement trentenaire parce que l’on se découvre vaguement quadraphobe. C’est la revanche des petits seins qui flirtent encore avec le cieux alors que la gravité commence, ci et là, à faire du Jello dans les brassières. Brassières sur lesquelles bavent parfois les petits derniers. Ou les nouveaux futurs ex. C’est aussi le moment où les abdos réclament une meilleure et plus confortable protection. Bref, le moment ou le Jello colonise tranquillement brassières et nombrils. Un point partout pour l’égalité des sexes.

Puis viens 37. C’est le pire. Le chiffre 7 est un chiffre sale. Un chiffre maudit. D’abord c’est un nombre premier. Il n’y a rien de plus bizarre qu’un nombre premier. Une sorte de bidule diforme, infoutu de se diviser par autre chose que lui-même (ou par 1, comme si ça servait à quelque chose) comme un escargot qui se féconderait lui-même en un monstrueux auto-inceste. J’ai du mal à comprendre la fascination qu’exercent ces nombres sur certains mathématiciens. A vrai dire, l’étude des nombres premiers est un peu, pour moi, la proctologie des mathématiques. L’homme qui s’y adonne est un peu louche et met ses doigts à des endroits bizarres. Bref.
Cinq est aussi un nombre premier, mais au moins, la table de multiplication par cinq est facile à apprendre. Ne me parlez pas de la table de sept : j’en fait encore des cauchemars.
Bref, trente-sept, c’est l’accélération de la pente. L’épaissisement du savon sur la planche, le vieillissement des jeunes autour de nous – et que dire des vieux – et les tentatives d’indépendance de notre progéniture si nous avons, d’aventure, eu la drôle d’idée de nous reproduire.

lechatIl paraît que l’avantage de 41 ans, c’est qu’au moins, 40 est déjà passé, qu’on a déjà franchi l’étape fatidique, le coup de vieux qui fait mal avec les poils blancs dans le passage de dizaine et la gueule de bois qu’on sait déjà qu’on ne récupérera pas en moins de deux jours. 40, ça vient avec un zéro. Un rond. Un rond comme un ballon de rouge, ou comme un ° d’alcool. Un rond comme zéro, comme un nombre d’heures de sommeil, comme un cercle menteur qui n’est qu’une spirale vue du dessus parce que chaque dizaine ne recommence rien.

Bref, 41, c’est l’âge du quadra droit dans ses bottes, droit comme un i, ou plutôt droit comme un 1. Un an plus tard, je ne me suis pourtant pas encore habitué à ce fichu 4, chiffre pointu, pentu, croisé. Chiffre bizarre.
Il me reste neuf ans pour apprendre ce qu’il a à me dire.

7 réflexions au sujet de « 35 ans et plus »

    1. Il paraît, en effet. Mais comme le présent ne nous lâche pas, et que le futur nous fuit, comment ceux qui l’affirment ont-ils pu prendre le recul nécessaire à en être certain ?

      Prenez vos stylos. Vous avez quatre heures.

  1. Bonsoir
    Et bon anniversaire 🙂

    “Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
    Comme à ceste fleur la vieillesse
    Fera ternir vostre beauté”
    Pierre de Ronsard

    Cueillez cueillez votre présent.
    Vous posez pas tant de question sur le passage du temps. Chaque âge a surement ses bons cotés.
    🙂

    1. Merci 🙂
      Chaque âge a, certes, ses bons côtés, mais l’âge en est-il responsable ou est-ce simplement le temps ?

      Bon, d’accord, j’avoue une tendance à me plaindre pour le plaisir.

    1. Merci pour ton com’. J’adore ton infographie : c’est tout à fait ça.
      Même pas plus peur, mais il fallait quand même que ça sorte 🙂 Il faut dire que c’est un âge ou l’on nous demande moins souvent notre âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge