des Mots > Dis, Papa > Dis papa, pourquoi la lune nous suit quand on marche ?

La luneHeu… Cherche sur Internet.

Bon, assied toi.

La lune, comme tu le sais déjà, est une planète qui tourne autour de la terre. Quand on dit de quelqu’un qu’il tourne autour d’une autre personne, c’est que ce quelqu’un est généralement un peu amoureux. C’est donc le cas de la lune, qui est tellement obnubilée par la terre que non seulement elle tourne autour, mais qu’en plus, elle montre toujours la même face. Si tu regardes bien, on lui voit toujours les yeux : elle ne tourne jamais le dos à la terre.
Mais, si, regarde, on voit son visage. Bien sûr, qu’on ne le voit pas très bien. C’est parce que la lune est très loin. Un peu comme quand tu crois voir un copain au bout de la rue et que, en t’approchant, tu constates que ce n’est pas lui alors que ça fait dix minutes que tu hurles son prénom en faisant des grands gestes et qu’il ne te répond pas.

5bt1f07fLe problème dans cette histoire de lune qui regarde la terre avec des yeux de lémurien, c’est que la terre, elle, ne regarde pas la lune. La terre n’est pas amoureuse de la lune. D’ailleurs, elle est surtout amoureuse d’elle-même. C’est pour cela qu’elle tourne, tourne, tourne, pour se voir tout le temps, sous toutes ses facettes dans le grand miroir céleste. Oui, il existe un grand miroir de planètes. Il arrive qu’on en voit un peu les reflets colorés près des pôles quand le soleil s’excite. On les appelle les aurores boréales, mais ce sont les reflets de la terre. C’est aussi pour cela que la terre est pleine de couleurs : du vert des forêts, du bleu de l’eau, du marron de la terre, du rouge du feu et toutes les couleurs des fleurs et des animaux. La terre se sent belle et se fait belle, comme si, tous les jours, elle allait au bal du soleil qui l’éclaire et la réchauffe.

La lune, au contraire, a le teint blanc des gens tristes, parce qu’elle n’arrive pas à s’autoriser à aimer quelqu’un d’autre. Quand l’amour n’est pas partagé, il faut essayer de ne pas regarder celui qu’on aime pour permettre à l’amour de s’éloigner, mais la lune ne le fait pas. Elle n’y arrive pas. Alors elle regarde la terre, sans que la terre ne la regarde, et, comme elle s’ennuie, elle jette un œil à tout ce qu’il s’y passe. Elle nous voit donc, et comme elle attend un regard, elle nous suit tant que nous la regardons. Puis, dès que nous regardons ailleurs, elle cherche un autre regard, et le suit à son tour. Cela fait des milliers d’années qu’elle fait ça, tout le temps, et c’est devenu un vrai jeu pour elle. Elle est même tellement forte à ce jeu, depuis le temps qu’elle y joue, qu’il est devenu plus difficile de la voir ne pas nous suivre quand on bouge que de surprendre le petit bonhomme qui allume la lumière du réfrigérateur.

Alors quand tu marches, regarde la lune, un petit peu, pour lui faire plaisir. Puis regarde où tu mets les pieds ; elle se moquerait bien de toi si tu marchais dans une crotte de chien.

5 réflexions au sujet de « Dis papa, pourquoi la lune nous suit quand on marche ? »

      1. Il va avoir l’air fin, completementpapa…
        A part ça, je ne comprends plus rien : Trenet ne chantait pas l’inverse ??…
        Bravo pour la poésie, et les petits conseils par ci par là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge