Petit caillou > Bourgeons

bourgeons-fleur-balcon-terrasse-maison
Le soleil matinal se surprend
À réchauffer sans excès
Un petit air odorant
Un petit vent frais

L’homme nettoie son véhicule
Sous l’œil étonné du pigeon
Qui a fourni la pellicule
De digestion de bourgeon

J’ai même vu
Sous une jupe bariolée
Une paire de jambes nues
Brillantes, épilées de frais

Dans un parc, tentait de bronzer,
Une gorge charnue, débraillée.
De quoi sera-t-elle habillée
Lorsqu’il fera quarante degrés ?

Tout semble neuf et coloré
Même l’ado a changé le caleçon
Qui brille de reflets dorés
En dépassant du pantalon.

Le géranium commence à embaumer
Ou à puer, c’est selon le nez
Les bourgeons prennent le frais
Même ceux de l’ado, mal rasé de près.

C’est le printemps, le renouveau,
Le retour des fleurs, des oiseaux,
Des moustiques, des escargots,
Des amoureux, des bécots.

4 réflexions au sujet de « Bourgeons »

  1. C’est vrai c’est cool ! Il me tarde le retour vraiment des beau jours pour remettre mes jupes et mes robes… Mais sans trop sortir. Quoi que ça a un avantage tout de même : on me laisse traverser la route même quand le feu piéton est rouge ! Et ouais. Des hommes en effet.

    Joli poueme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge