des Mots

Il arrive que j’écrive autre chose que des billets d’humeur. Voici donc réunies ces petites histoires pour le plaisir des mots.

Je vais vous parler d’Albert Einstein et de vie de parent. Je sais, c’est bizarre mais j’ai le droit.

Einstein, c’est quelqu’un d’important, non seulement à cause de sa contribution à la compréhension d’à peu près tout, mais surtout pour avoir été le champignon hallucinogène de la science-fiction du vingtième siècle, celui dont les travaux ont apporté à des générations d’auteurs et scénaristes, l’étincelle nécessaire à faire exploser leur imagination vers d’autres ailleurs.

+
+

Ce petit texte a été écrit pour le concours Radio France de la micro nouvelle, dont l’objet était de créer une nouvelle de 100 signes, espaces inclus.
J’ai trouvé cet exercice très difficile mais en voici le résultat.

+
+

Pour comprendre pourquoi le fromage a des trous, il faut d’abord savoir que le gruyère suisse n’en a pas. Les trous dans le gruyère sont l’apanage du gruyère français qui n’est pas fait dans le village de Gruyère qui est en Suisse. Tu as compris ?
Non ?

+
+

Qu’est-ce que c’est que ce truc ?
Un humain, bien sûr. Il ne passe que des humains dans ce logement.

Les animaux, eux, passent de l’autre côté de la vitre. Je sais que c’est une vitre parce que je la rencontre régulièrement lorsque je chasse les mouche. Les mouches sont des animaux qui arrivent à traverser la vitre, mais je ne sais pas comment elles font.

Donc, c’est un humain. Plus grand que l’enfant, plus petit que l’adulte. C’est un humain intermédiaire. Une humaine, peut être, si j’en juge par le ton de sa voix. Plus aigüe et plus douce que celle de l’humain – surtout quand il dit “NON”, mais pas le même aigu que celle de l’enfant.

+
+

Il est là.
J’en suis sûr.
Il n’a même pas besoin de se cacher : c’est juste moi qui ne le voit pas au milieu de la jungle multicolore de petits papiers collant repositionnables.
C’est comme ça qu’on appelle des “Post-It” : Des papiers collants repositionnables.

+
+

Il y a d’abord eu deux A, en rouge, dans la marge.
Deux A, parce que la maîtresse trouvait ça trop bien écrit pour un seul A.
J’avais 9 ans, et les mots me parlaient déjà.
Aujourd’hui, plus de trente ans plus tard, sort mon premier roman.

+
+

Deux touristes américains auraient fortuitement photographié une espèce disparue dans le métro parisien. Retour sur une polémique internationale entre scientifiques étranges, et interrogations sécuritaires.

+
+

Vous connaissez l’histoire de Paf, le chien ?
N’en soyez pas si sûrs…

+
+

C’est au début du mois de mai que sont parus les résultats du concours de nouvelles « Des mots pour Librinova ». Un concours auquel j’ai participé un peu à l’arrache, un peu par jeu, un peu avec de l’espoir. Et ce jour là, ma nouvelle est apparue dans les gagnants : 3ème prix.

+
+

Le sac de ciment, est vieux, avachi contre le mur, comme un coussin ferme et fatigué, légèrement plié en son centre, mais arrondi, encore debout, vaillant, le cœur prêt à accueillir sable et eau.

+
+
chargement des articles suivants